2013-2017

Quatre ans de travail!

Nos principales réalisations - Ville

Voir nos principales réalisations - Arrondissements

LES CITOYENS D’ABORD

L’Équipe Denis Coderre pour Montréal met les citoyens au cœur de ses préoccupations. Depuis leur élection en 2013, vos élus travaillent avec diligence à maintenir et à augmenter la qualité de vie à Montréal, dans tous les domaines de la vie quotidienne où il leur est possible de s’impliquer.

L’Équipe Denis Coderre pour Montréal est à l’écoute et œuvre pour vous, avec vous : amélioration des services de quartiers (collectes d’ordures, déneigement), remise à niveau de nos infrastructures, revitalisation d’installations à l’usage commun (parcs, arénas), adoption de règlements visant le mieux-être de tous.

Et surtout, pour que vous soyez à nouveau fiers de Montréal et de son administration, le maire et son équipe de direction ont mis rapidement en place une série de mesures de contrôle et de surveillance afin de ramener l'intégrité, l'efficacité et la transparence à l’Hôtel de Ville.

  • Pic

LE STATUT DE MÉTROPOLE ENFIN RECONNU ! LA LOI ATTENDUE DÉBUT 2016.

La Ville de Montréal possédait tous les atouts pour assumer pleinement un rôle officiel de métropole, à l’automne 2015, un «Rapport du comité de travail sur le statut de métropole» la confirme enfin dans ce statut. En tant que métropole reconnue, la Ville pourra éventuellement obtenir plus de pouvoirs et des sources de financement nécessaires à la concrétisation ses projets. Parmi les projets on retrouve des recommandations inspirantes en matière d’habitation, de services de proximité, de lutte contre la pauvreté, d’accueil et d’intégration des immigrants, de revitalisation des quartiers et de développement économique.


Élu responsable : le maire Denis Coderre

  • Pic

FINI LE GASPILLAGE ET LE LAXISME ADMINISTRATIF.

L’administration Coderre a réalisé, dans son budget 2014, un surplus global de 213,9 M$. C´est le surplus le plus élevé depuis la défusion de 2006. En fait, les élus ont réalisé 352 M$ d'économies relatives aux charges de fonctionnement. En 2015, la Ville a ramené sa masse salariale sous la barre des 50 % de ses dépenses, devançant de 3 ans son objectif initial prévu sur 5 ans. Les économies escomptées sur 10 ans représentent près de 2 milliards.


À ne pas oublier l'adoption d'une nouvelle procédure d'octroi de contrats, d'un nouveau programme d'évaluation des fournisseurs et la création du poste d'Inspecteur général, fonction confié à l'ancien procureur en chef adjoint de la Commission Charbonneau. L'inspecteur général a pour mission de faire échec à la corruption et à la collusion.


Élu responsable : Pierre Desrochers

  • Pic

UN FINANCEMENT ENFIN ÉQUITABLE, STABLE ET PRÉVISIBLE POUR TOUS LES ARRONDISSEMENTS.

L’administration Coderre a procédé en 2014 à une Réforme majeure du financement des arrondissements (RFA). Le modèle de financement retenu met tous les arrondissements sur un pied d’égalité puisque l'allocation des sommes redistribuées est effectuée en fonction des mêmes principes directeurs pour tous. C'est la première réforme de cette ampleur depuis les fusions et les changements apportés ont littéralement transformé la façon dont la ville-centre et les arrondissements se partagent les tâches, mais surtout les fonds publics. Les arrondissements reçoivent dorénavant un financement équitable, stable et prévisible et la ville-centre prend à sa charge de nouvelles responsabilités. Au final les citoyens sont assurés d'une répartition beaucoup plus équitable des deniers publics.


Élu responsable : Pierre Desrochers

  • Pic

UN NOUVEAU PACTE FISCAL AVEC QUÉBEC

L’administration Coderre a enfin signé un nouveau pacte fiscal avec le gouvernement du Québec en septembre 2015, pacte qui touche l'ensemble des municipalités du Québec. Celui-ci inclut notamment un engagement de permettre aux villes de gérer les conditions de travail de leurs employés. Autre bonne nouvelle, le gouvernement du Québec doit verser aux municipalités 3,2 milliards sur quatre ans, de 2016 à 2019.


Élus responsables : le maire Denis Coderre et Lionel Perez

  • Pic

MONTRÉAL OBTIENT SA MEILLEURE COTE DE CRÉDIT EN 30 ANS

Dans un rapport rendu public par la firme Standard & Poors, la Ville de Montréal a rehaussé sa cote de crédit de A+ à AA-. En clair, cette nouvelle cote reflète un environnement politique municipal stable et signifie aussi qu’on prévoit que la performance budgétaire de la Ville restera forte.La cote de crédit de la Ville de Montréal n’avait pas atteint un tel niveau depuis 30 ans(1984). La nouvelle cote nous permettra de faire des économies en réduisant nos coûts d’emprunts.


Élu responsable : Pierre Desrochers

  • Pic

POUR MIEUX VOUS SERVIR : UN HÔTEL DE VILLE À LA FINE POINTE TECHNOLOGIQUE

L’administration Coderre a permis à l’hôtel de ville d’effectuer un virage technologique majeur vers les nouvelles technologies. La Ville a ainsi rattrapé son retard dans la modernisation de ses outils et de ses infrastructures technologiques. Pour les Montréalais, la ville intelligente est maintenant en marche. Téléphoner dans le métro est rendu graduellement possible et de nouvelles applications renseignent les Montréalais et les touristes sur de multiples facettes de la vie dans la métropole. Bref, Montréal garde le cap pour devenir un chef de fil mondialement reconnu parmi les villes intelligentes et numériques, et il va sans dire que ce sont d'abord les Montréalais qui en bénéficieront !


Élu responsable : Harout Chitilian

  • Pic

DES OPÉRATIONS NEIGE PLUS EFFICACES ET PLUS COHÉRENTES

Pour répondre aux besoins exprimés par les citoyens, une toute nouvelle politique de déneigement a été mise au point. Elle vise à assurer une plus grande cohérence et une niformité dans les opérations de chargement de la neige sur l’ensemble des 19 arrondissements de la Ville de Montréal. Par exemple, la politique prévoit des mesures telles que, au-delà de cinq chargements lors d’un même hiver, des crédits additionnels soient octroyés aux arrondissements.


Cette politique prévoit aussi l’utilisation par les arrondissements et les citoyens de solutions technologiques comme INFO-Neige Mtl, SIT-Neige et INFO-remorquage d’ici la fin de l’année 2015.


Élue responsable : Anie Samson

  • Pic

MONTRÉAL, UN ACTEUR INCONTOURNABLE SUR L’ÉCHIQUIER MONDIAL

Montréal s’exporte. Montréal attire. Montréal rayonne. Le maire aime Montréal, et le monde le lui rend bien! Fier de sa ville, le maire Coderre voyage et nous représente de plus en plus comme un joueur sur qui compter sur la scène internationale. Parmi ses déplacements :


    -Mission à Paris, notamment pour assurer le soutien des Montréalais à la France au moment de la tragédie de Charlie Hebdo;

    -Saut à Rome, où le maire a invité le pape au 375e de Montréal;

    -Présence à Chicago pour le 70e anniversaire de la signature de la Convention de l’aviation civile internationale (OACI);

    -Mission en Louisiane pour la création du Réseau des villes francophones et francophiles d’Amérique du Nord;

    -Mission à Séoul pour le congrès mondial de l’ICLEI (International Council for Local Environmental Initiatives);

    -Présence à la rencontre annuelle de l’association Métropolis à Buenos Aires;

    -Lancement du réseau Strong Cities Network à New York;

    -Mission à Tunis et à Dakar : commission sur le vivre ensemble;

    -Mission en Chine : tournée à Beijing, Shanghaï, Shenzhen, Hong-Kong et Guangzhou.


Élu responsable : le maire Denis Coderre

  • Pic

DE NOUVEAUX OUTILS POUR AMÉLIORER LA PERFORMANCE DE VOTRE ADMINISTRATION MUNICIPALE

La Ville de Montréal a adhéré en juin 2014 à l'OMBI (Ontario Municipal Benchmarking Initiative) dans le but de comparer sa performance avec d’autres villes canadiennes. Tant la publication des résultats que la démarche en soi, qui consistait à analyser les résultats de 111 indicateurs de performance de l’administration municipale, constituent une première dans l’histoire de la Ville. L'Administration Coderre a rendu publiques ces informations par souci de transparence, dans le but d’améliorer la performance organisationnelle de la Ville de Montréal, et ce, afin de pouvoir mieux servir les citoyens. Depuis l'arrivée en fonction du maire Coderre et de son équipe à la Ville, un profond changement de culture s’est amorcé afin de passer d’une ville fonctionnelle à une ville performante et plus efficiente. Toutes les mesures implantées visent « à faire de Montréal une des villes les plus performantes au Canada », a déclaré le président du comité exécutif, monsieur Pierre Desrochers.


Élu responsable : Pierre Desroches

  • Pic

"VOIR" ET "FAIRE" MONTRÉAL : UNE PÉPINIÈRE DE PROJETS CITOYENS POUR RELANCER LA MÉTROPOLE.

Je VOIS Montréal est une initiative citoyenne unique en son genre, lancée par la BMO et la Chambre de commerce du Montréal métropolitain en novembre 2015. Réunis à la Place des Arts, des leaders de tous horizons, communautaire, des affaires, universitaire, culturel, économique, sportif, commercial, politique, etc. se sont livrés à un impressionnant remue-méninges qui a donné lieu à 181 projets novateurs pouvant contribuer à la relance de la métropole. Le maire de Montréal, Denis Coderre, s'est engagé à soutenir et à faciliter la réalisation de ces projets en créant un Bureau de suivi qu'il a baptisé Je FAIS Montréal. De nombreux projets sont déjà en mode réalisation.


Élu responsable : le maire Denis Coderre

  • Pic

BIENTÔT DES AUTOS ÉLECTRIQUES EN LIBRE-SERVICE

Des systèmes de partage d’autos existent déjà à Montréal. Maintenant, les voitures seront, en plus, électriques grâce à l’initiative de l’administration Coderre qui a annoncé le déploiement d’un réseau de véhicules en libre-service électriques, ainsi que l’installation de vingt-cinq bornes de recharge accessibles dès le printemps 2016. Munies d’une vignette universelle, elles pourront se stationner partout dans la ville.


Montréal met tout œuvre pour atteindre son objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 30 % d’ici 2020. Montréal devient aussi la première ville canadienne à se doter d’un réseau de bornes de recharge sur rue en plein centre-ville.


Montréal met tout œuvre pour atteindre son objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 30 % d’ici 2020. Montréal devient aussi la première ville canadienne à se doter d’un réseau de bornes de recharge sur rue en plein centre-ville.


Élu responsable : Aref Salem

  • Pic

TRANSPORT ACTIF: PARTAGE PLUS SÉCURITAIRE DES VOIES PUBLIQUES.

Alors que le gouvernement du Québec se penche sur la modernisation du Code de la sécurité routière, Montréal se positionne en tant que leader et propose des mesures qui tiennent compte des habitudes de ses citoyens et de son statut de «ville vélo». Une vingtaine de propositions ont été remises au ministre responsable, visant un meilleur partage de la route sécuritaire pour tous, piétons, vélos et voitures.


Élu responsable : Aref Salem

  • Pic

LONGUE VIE À BIXI

Au moment où l’on n’y croyait plus, c’est l’administration Coderre qui a «sauvé» le système BIXI, la société de vélos en libre-service, avec la création de l’organisme à but non-lucratif BIXI-Montréal en mars 2014. Une subvention immédiate de 165 000 $, ainsi qu’un contrat de gestion et un prêt, ont permis à BIXI de compléter sa 6e saison sans problèmes et aussi d’envisager la suite pour les saisons à venir.


Élus responsables : Aref Salem et Pierre Desrochers

  • Pic

MISER SUR LES TAXIS MONTRÉALAIS

À la suite de l’arrivée de la concurrence dans le milieu des taxis, l’administration Coderre réagit rapidement et dévoile son plan d’action du Bureau du taxi 2015-2017 pour faire de notre industrie un joueur incontournable dans l’offre de transports montréalais. Ce plan s’inscrit dans la Politique sur l’industrie du taxi adoptée en août 2014 et propose des moyens concrets pour accompagner les taxis dans leur modernisation, entre autres par l’adoption d’un service à la clientèle amélioré, l’accès aux paiements électroniques, le port d’un uniforme professionnel et l’utilisation de caméras et d’ordinateurs de bord.


Élu responsable : Aref Salem

  • Pic

PISCINES, ARÉNAS ET TERRAINS DE BASEBALL

Les sports : l’administration Coderre n’a pas oublié cet aspect important de la vitalité d’une ville et y a multiplié les investissements. De nombreuses infrastructures sportives ont profité de rénovations majeures et de mises à niveau : stade de soccer de Montréal, arénas, piscines, terrains de jeu et parcs récréatifs répartis dans les arrondissements. D’autre part, Montréal a été la ville hôte de la prestigieuse Coupe du monde de soccer féminin de la FIFA 2012-2015 et s’apprête à recevoir les Championnats du monde de hockey junior 2015.

Sans oublier les nombreuses démarches du maire Coderre pour obtenir «son» équipe de baseball !


Élu responsable : Dimitrios Jim Beis
Élu responsable, pour l'équipe de baseball : le maire Denis Coderre

  • Pic

REDÉCOUVRIR UN SQUARE VIGER OUVERT ET VIVANT

Trop bétonné, trop fermé, le Square Viger s’est trouvé abandonné par la population et presqu’exclusivement occupé par les itinérants. Avec la revitalisation de ce secteur, dont l’implantation du CHUM, il occupe pourtant un point central du centre-ville.


La grande rénovation du Square Viger, dans le respect de la vision de son concepteur Charles Daudelin, représente l’un des premiers projets de l’administration Coderre pour souligner le 3750 anniversaire de la fondation de Montréal. Une imposante réflexion d’ensemble a été effectuée, et la première phase d’intervention des travaux projetés se met en œuvre aux îlots Chenier et Daudelin pour une réouverture en 2017.


Élus responsables : (Richard Bergeron) et le maire Denis Coderre

  • Pic

REFAIRE LE LIEN CENTRE-VILLE / VIEUX-MONTRÉAL

La Ville de Montréal a déterminé comme projet urbain prioritaire le recouvrement de l’autoroute Ville-Marie, dans le but de retisser un lien entre le centre-ville et le Vieux-Montréal. Une place publique est ainsi prévue autour de la station Champ-de-Mars, un ambitieux projet qui s’inscrit dans les festivités du 375 e de Montréal. Le recouvrement de l’autoroute Ville-Marie entre les rue Hôtel-de-ville et Sanguinet est planifié pour être réalisé en partie pour 2017et finalisé en 2018. La fermeture de la bretelle Sanguinet de l’autoroute Ville-Marie est un jalon important de ce projet.


Élus responsables : (Richard Bergeron) et le maire Denis Coderre

  • Pic

CENTRE-VILLE : HORIZON 2030

Un centre-ville où il fait bon vivre, travailler, étudier et se divertir est un must pour les résidents d’une métropole. Un centre-ville attrayant, animé et dynamique peut rapidement devenir la marque de commerce d’une ville reconnue dans le monde entier. Dans une stratégie de mesures concrètes et ciblées pour le développement futur de son centre-ville, la Ville de Montréal a créé le Bureau du centre-ville qui a pour objectif de mettre en place une vision d’avenir (appelée Horizon 2030). En ce moment, trois études sont en cours pour étudier le milieu de vie, l’accessibilité et la mobilité, et la vitalité économique du centre-ville.


Élu responsable : le maire Denis Coderre

  • Pic

MISE EN CHANTIER DU «PLUS GRAND COMPLEXE MUSÉAL CANADIEN» À L'ESPACE POUR LA VIE

Montréal se fera belle pour son 375e, des améliorations qui se répercuteront sur la vie des citoyens et qui dureront dans le temps. Parmi les projets d’envergure, Espace pour la vie procèdera à des rénovations majeures et une profonde restructuration de ses sites, qui offriront aux visiteurs une expérience interactive tout à fait inédite. La Métamorphose de l’Insectarium et la Migration du Biodôme, réalisées grâce à un investissement de 45 M$ de la Ville de Montréal, deviendront des modèles au Canada.


Élus responsables : Manon Gauthier et Pierre Desrochers

  • Pic

POUR LA VITALITÉ DU MILIEU ARTISTIQUE

Fondé en 1956, le Conseil des arts de Montréal contribue à faire de Montréal une métropole culturelle d’envergure internationale. L’administration Coderre est fière de soutenir cet organisme indispensable et a augmenté son budget de 500 000 $, pour lui permettre de poursuivre sa mission adéquatement et de stimuler davantage la création. Montréal s’inscrit de plus en plus comme une ville de festivals incontournable, une véritable métropole culturelle.


Élue responsable : Manon Gauthier

  • Pic

ALLER À PIED DU FLEUVE À LA MONTAGNE

Qui n’a pas voulu par une belle journée profiter des deux plus grands attraits naturels de la métropole? Vos élus aussi et ils préparent la réalisation d’une grande promenade urbaine fleuve-montagne reliant le mont Royal aux berges du Saint-Laurent, en traversant le centre-ville par les rues Des Pins, McTavish, Sherbrooke, Ste-Catherine, Beaver Hall et McGill. Prévu pour les célébrations du 375 e de la fondation de Montréal, ce lien «fleuve-montagne» inédit et original sera composé de grandes sections piétonnes agrémentées de terrasses et fera aussi l’objet de verdissement.


Élu responsable : le maire Denis Coderre

  • Pic

300 000 ARBRES DE PLUS D'ICI 10 ANS À TRAVERS LA VILLE

Plusieurs arrondissements possèdent une forte densité d’occupation et peu de verdure, créant des îlots de chaleur. Pour éliminer ces îlots et améliorer la qualité de vie des citoyens, l’administration Coderre a augmenté ses investissements existants à 12 M$ par année dans un projet de forêt urbaine, pour favoriser un verdissement adéquat partout dans la ville. L’objectif de ce plan d’action ciblé est de planter 300 000 nouveaux arbres d’ici 10 ans.


Élus responsables : (Réal Ménard) et le maire Denis Coderre

  • Pic

DES FRÊNES EN SANTÉ PARTOUT À MONTRÉAL

L’agrile du frêne a fait son apparition dans la province de Québec et cause un ravage irréparable à ces arbres. Pour contrer la perte de ses frênes, l’administration Coderre a mis de l’avant une stratégie de dépistage, de traitement, d’abattage et de remplacement sur plusieurs années. Étendu à tous les arrondissements, le règlement de lutte contre l’agrile du frêne rend possible, par exemple, une action commune dans les endroits publics autant que dans le domaine privé, pour une nature harmonieuse à Montréal.


Élus responsables : (Réal Ménard) et le maire Denis Coderre

  • Pic

LE DOSSIER DE L’EAU : UNE CONSTANTE AMÉLIORATION

Montréal est l’une des rares villes qui investit autant «dans son eau» et beaucoup de recherches et d’innovations se réalisent dans ce dossier. Au printemps 2015 entre autres 98.9 millions de dollars ont été débloqués par l'administration Coderre pour ajouter une unité d'ozonation à l'usine d'épuration d'eaux usées Jean-R-Marcotte, procédé qui permettra d'éliminer enfin de 95 % la quantité de bactéries présentes dans l’eau des égouts et de 75 % celle des substances pharmacologiques qui s’y trouvent, en plus d’éliminer une bonne part des virus. Ce que l'usine de traitement des eaux usées actuelle ne permet pas encore de faire, contrairement à la croyance populaire. À terme, les Montréalais auront un fleuve plus propre, moins dommageable pour la faune, plus accessible et pourront même s'y baigner ( projets de la Plage de l'Est, de la Plage de l'Ouest et du Vieux Port).


Élu responsable : Chantal Rouleau

  • Pic

UNE GESTION DES ORDURES PLUS EFFICIENTE ET PLUS VERTE

Depuis quelques années, Montréal multiplie les efforts pour être une ville plus verte. Les matières organiques et résidus alimentaires représentent un fort pourcentage des déchets envoyés à l’enfouissement, qui produit des biogaz contribuant à l’effet de serre. L’administration Coderre a implanté une stratégie de collecte de matières organiques sur l’ensemble des 19 arrondissements, dans le but de les détourner de l’enfouissement. Les arrondissements sont à mettre les collectes en place de façon graduelle.


D’autre part la Ville poursuit ses démarches pour doter Montréal de Centres de traitement de matière organique (CTMO). Au total cinq nouvelles structures seront construites pour le compostage et la biométhanisation, réparties sur l’île de Montréal (notamment dans les arrondissements Saint-Laurent et Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles).


Élus responsables : (Réal Ménard) et le maire Denis Coderre

  • Pic

EN FINIR AVEC LES SACS DE PLASTIQUE

Les sacs d’emplettes à usage unique sont une véritable préoccupation environnementale. Ils constituent enjeu pour la planète. L’administration Coderre en est consciente et s’active auprès du gouvernement du Québec pour améliorer les pratiques d’emballage et réduire de façon notable le volume des déchets. La Ville ne cache pas qu’elle appuierait l’interdiction complète des sacs de plastique, mais afin de prendre une décision éclairée, elle a demandé à une commission d’étudier les enjeux et les impacts d’un éventuel bannissement. Ses recommandations seront déposées dans les semaines à venir (novembre 2015).


Élus responsables : (Réal Ménard) et le maire Denis Coderre

  • Pic

VERS LE «ZÉRO DÉCHETS»

Les sacs d’emplettes à usage unique sont une véritable préoccupation environnementale. Ils constituent enjeu pour la planète. L’administration Coderre en est consciente et s’active auprès du gouvernement du Québec pour améliorer les pratiques d’emballage et réduire de façon notable le volume des déchets. La Ville ne cache pas qu’elle appuierait l’interdiction complète des sacs en plastique, mais afin de prendre une décision éclairée, elle a demandé à une commission d’étudier les enjeux et les impacts d’un éventuel bannissement. Ses recommandations seront déposées dans les semaines à venir (novembre 2015).


Élu responsable : le maire Denis Coderre

  • Pic

NOUVELLE APPROCHE POUR UNE VILLE EN CHANTIERS

L'administration Coderre investi des sommes colossales dans la restauration de ses infrastructures mal en point. Les cônes orange se multiplient à travers la ville et, pour tenter de pallier les nombreux inconvénients qui en découlent, un Bureau de l’intégration et de la coordination (BIC), visant une planification de chantiers plus concertée entre tous les services et avec les arrondissements, a été mis en place. En clair, il doit y avoir une concertation accrue avec les résidents et les commerçants, des plans de mobilité pendant la durée des travaux et des activités de communication innovatrices et soutenues.


C’est dans ce cadre qu’a été installé le premier «chantier habillé» de Montréal, la Grande Terrasse rouge, pour tenter de diminuer les effets qu'auront les travaux de rénovation dans la rue Saint-Denis. «Une inspiration pour les grands chantiers à venir, » a mentionné le maire.
Un site à retenir : Info-travaux


Élu responsable : Lionel Perez

  • Pic

PONTS, AUTOROUTES ET VIADUCS : SÉCURITÉ AVANT TOUT

Pour ne plus avoir peur de circuler dans le Grand Montréal, sachez que l’administration Coderre a mis en place une nouvelle directive d’inspection des structures, qui s’ajoute à celles déjà en place. Depuis février 2014, les écarts exceptionnels de température sont systématiquement suivis d’une opération blitz de vérification et de sécurisation, pour la sécurité de tous les citoyens.


Élu responsable : Lionel Perez

  • Pic

UN TOUT NOUVEAU GUIDE D'ACCUEIL POUR LES IMMIGRANTS

À la veille de déposer une nouvelle loi en matière d’immigration, de diversité et d’inclusion, le gouvernement du Québec a procédé à des consultations et des audiences publiques. En se manifestant pour faire valoir le statut de métropole de Montréal, vos élus ont demandé des pouvoirs accrus pour l’accueil et l’intégration des immigrants, ainsi qu’une plus grande part de fonds attribués è l’immigration.


D’autre part, la métropole s’est déjà impliquée pour faciliter l’intégration des immigrants qui choisissent Montréal lors de leur arrivée, en créant le document Découvrir Montréal : Guide d’accueil pour les nouveaux arrivants. Conçu grâce à un partenariat financier avec le gouvernement du Québec, il est distribué partout en collaboration avec les organismes communautaires et de services.


Élu responsable : Dimitrios Jim Beis

  • Pic

CRÉATION D’UN PREMIER CENTRE DE PRÉVENTION DE LA RADICALISATION EN AMÉRIQUE DU NORD

Dans le contexte actuel, la population craint, avec raison, les dérapages générés par la radicalisation d’idées ou de croyances qui mènent à la violence. La Ville de Montréal a été l’initiatrice d’une rencontre entre maires pour contrer la montée de la radicalisation. C’est le maire Coderre qui, ému par les attentats au Charlie Hebdo en France, a initié l’évènement. Le Sommet du vivre ensemble s’est tenu en juin 2015 et a réuni 23 maires de partout dans le monde.


Puis, grâce à un investissement à part égale de 2 M$ entre le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal, le Centre montréalais de prévention de la radicalisation (CPRMV) a vu le jour et il est maintenant au service de l’ensemble du Québec. Géré par un organisme à but non lucratif, le Centre met à contribution des spécialistes des services sociaux, de la sécurité publique, des milieux communautaires, scolaires ou institutionnels, du secteur de l’emploi et de la recherche. L’organisme est une véritable ressource pour quiconque a des questions ou des préoccupations en matière de radicalisation menant à la violence. Une ligne téléphonique permet à la population de rejoindre un intervenant sans frais, et ce, partout du Québec. Trois mois après sa création, en juin 2015, le Centre avait déjà reçu plus de 125 appels à sa ligne d’assistance.


Élue responsable : Anie Samson

  • Pic

Puis, grâce à un investissement à part égale de 2 M$ entre le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal, le Centre montréalais de prévention de la radicalisation (CPRMV) a vu le jour et il est maintenant au service de l’ensemble du Québec. Géré par un organisme à but non lucratif, le Centre met à contribution des spécialistes des services sociaux, de la sécurité publique, des milieux communautaires, scolaires ou institutionnels, du secteur de l’emploi et de la recherche. L’organisme est une véritable ressource pour quiconque a des questions ou des préoccupations en matière de radicalisation menant à la violence. Une ligne téléphonique permet à la population de rejoindre un intervenant sans frais, et ce, partout du Québec. Trois mois après sa création, en juin 2015, le Centre avait déjà reçu plus de 125 appels à sa ligne d’assistance.


Élue responsable : Anie Samson

  • Pic

L'ITINÉRANCE: UN DÉCOMPTE ET UN PLAN D'ACTION

Depuis 25 ans, l’errance urbaine est l’un des enjeux majeurs de la Ville de Montréal. On note aussi l’émergence de nouvelles cohortes d’itinérants chaque année : toxicomanes, jeunes marginalisés, femmes, autochtones, personnes ayant des problèmes de santé mentale.


L’administration Coderre a réagi à ce chapitre, dès son entrée au pouvoir. L'équipe Coderre était d'ailleurs la seule à avoir inclus la lutte à l'itinérance dans sa plateforme électorale. La première phase d’un décompte des itinérants est complétée. Nous avons également un Plan d’action montréalais en itinérance 2014-2017, qui comprend 4 principes directeurs : l’aide aux organismes oeuvrant directement auprès de cette clientèle, meilleure sécurité publique et gestion des espaces publics, soutien à la recherche et développement de logements pour personnes vulnérables.


Sur le terrain, parmi les réalisations pratiques, une première halte-chaleur a vu le jour à l’hiver 2015-2015, à la Mission Saint-Michael, pour accueillir les sans-abris en période de froid extrême.


Élue responsable : Monique Vallée

  • Pic

SOUTIEN DE 400 PROJETS POUR LUTTER CONTRE LA PAUVRETÉ

En partenariat avec le gouvernement du Québec, l’administration Coderre est formellement engagée dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Par l’entremise d’ententes, la Ville soutient près des 400 projets qui rejoignent près de 400 000 personnes défavorisées. Les domaines d’interventions vont de la sécurité alimentaire (nourriture saine et en quantité suffisante) à la persévérance scolaire, en passant par l’insertion socio-professionnelle des jeunes de 15 à 30 ans et le soutien à la vie communautaire.


Élue responsable : Monique Vallée

  • Pic

NOUVEAU PLAN D'ACTION POUR LES CITOYENS À MOBILITÉ RÉDUITE

Dans le respect des droits de tous les citoyens, vos élus se sont penchés sur l’amélioration de l’accessibilité universelle : accès de la même façon pour tout le monde aux bâtiments, aux services, aux communications et aux programmes, peu importe les limitations motrices, auditrices, auditives ou cognitives des citoyens.


Un Plan d’action 2015-2018 a été adopté par les 19 arrondissements de la ville, et les engagements comportent notamment l’accessibilité des bâtiments et des lieux publics, la traduction de publications en communication adaptée, l’embauche de personnes handicapées et la planification de loisirs adaptés.


Élue responsable : Monique Vallée

  • Pic

MONTRÉAL, MUNICIPALITÉ AMIE DES AÎNÉS (MADA)

Les personnes aînées contribuent au développement de notre société et nous enrichissent de leur présence. D’ici quelques années, une personne sur cinq aura 65 ans et plus à Montréal. Pour appuyer le Plan d’action municipal pour les aînés 2013-2015, l’administration Coderre a mis sur pied le programme Métropole amie des aînés le MADA, un projet collectif qui mobilise les acteurs municipaux et communautaires des 19 arrondissements.


Les sept engagements majeurs concernent la sécurité, l’aménagement de l’espace public, les conditions d’habitation, la facilité des déplacements, l’accès à l’information, la participation et l’implication dans la communauté, ainsi que la parole donnée aux aînés sur la place publique.


Élue responsable : Monique Vallée

  • Pic

ANIMAUX DE COMPAGNIE : MIEUX GÉRÉS, PLUS VITE RETROUVÉS

De plus en plus de foyers comptent un membre à quatre pattes parmi eux. Pour aider les citoyens à prendre soin de leur animal de compagnie, l’administration Coderre a mis en place des cliniques de micropuçage à coût modique, et ce, dans les 19 arrondissements. De la grosseur d’un grain de riz, la micropuce demeure à vie sur l’animal et permet de retrouver ses propriétaires s’il se perd.
Élue responsable : Anie Samson
La Ville, qui a à cœur la gestion animalière, a également émis un mémoire et des recommandations sur le projet de loi 54, qui vise l’amélioration de la situation juridique de l’animal..


Élus responsables : le maire Denis Coderre et Lionel Perez

  • Pic
  • Pic
  • Pic

Portfolio expanding plugin

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque

Laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo.

À l’affut des grands enjeux sociaux, l’administration Coderre s’est impliquée et a posé des actes. Pour vous, elle a donné son avis sur les projets de loi en cours et mis en place des plans d’action pour que les idées se répercutent pratiquement sur le terrain. Vos élus sont réellement votre voix auprès du gouvernement et influencent les décisions dans votre intérêt.



© Équipe Denis Coderre pour Montréal 2017 Authorized by Robert Richard, official agent

Abonnez-vous à notre infolettre